Chronique des Terres d’Eschizath – Tome 1 Les Fragments Perdus de Brice Milan

Date de parution : 2019
Nombre de pages : 390
Édition : Auto-édité
ISBN : 979-10-359-0721-1
Format : Numérique ou Papier
Prix : 4,99 euros – Prix Broché : 13 euros
Genre : Fantasy, Médiéval

Résumé de l’auteur :

L’armée du Prince Noir assiège la capitale des Terres d’Eschizath au cœur de l’hiver. Le sort de la cité repose entre les mains de trois messagers que rien ne prédestinait à une telle mission. Oui, mais la soif de conquête du tyran Morgaste est-elle sa vraie motivation ? Pour le découvrir, l’inexpérimenté Alceste, la belle et farouche Oriana et le fidèle garde de l’Ordre, Horst, vont devoir franchir le lac Gelé, traverser la forêt d’Eslhongir, gravir les monts Dunhevar. En chemin, ils s’allieront à Ulva, la Meneuse de loups…

Mon avis :

Fuyez tant que vous le pouvez ! Espélia, capitale des Terres d’Eschizath est assiégée par Morgaste aussi appelé le Prince Noir. Loin des vilains de Disney, c’est un véritable méchant que nous voyons ici. Non seulement, il détient des pouvoirs magiques mais il n’hésite pas à tuer quiconque se mettra en travers de son chemin. Si en apparence, il semble vouloir conquérir le monde c’est aussi un être avide de pouvoir qui recherche des fragments stellaires pour devenir encore supérieur. Rongé par la folie et la douleur, que nous réserve Morgaste par la suite ?

Nous suivons également un groupe de trois messagers dont la quête est simple mais pleine de dangers. Leur but est d’aller quérir de l’aide auprès du pays voisin. Nous faisons donc la connaissance d’Alceste, jeune homme qui mène une vie banale et se retrouve malgré lui dans cette expédition. Oriana attire bien des convoitises par sa beauté mais c’est aussi une voleuse et une funambule de haut niveau. Ne vous fiez pas à son joli minois. Enfin, ce trio ne serait rien sans Horst, guerrier et sergent des gardes de l’Ordre. Il est le seul à savoir chasser et manier les armes. Chacun des héros a une personnalité qui se dessine et se complète au fur et à mesure du récit. Tous trois sont attachants même si j’ai un peu moins accroché avec Alceste.

Très vite, nos aventuriers vont de déconvenues en déconvenues. Les obstacles se multiplient mais le temps presse. Heureusement (ou pas), d’autres protagonistes viennent se greffer au récit. Sont-ils tous honnêtes et bienveillants ?

J’ai apprécié que l’auteur donne un tableau qui récapitule l’ensemble des personnages principaux. De plus, ceux-ci sont introduits petit à petit et des rappels sont souvent faits concernant les différents liens qui peuvent exister entre eux. On n’est jamais perdu sur le rôle de chacun. En revanche, un petit arbre généalogique ne serait pas de refus pour la suite.

De tous, j’ai adoré Ulva, la Meneuse de loups. C’est une mère et un guide pour beaucoup de monde mais elle dégage aussi un charisme et une aura incroyable. Entre ses dons de guérisseuse et le fait qu’elle ait comme compagnie un lynx et des loups, j’étais charmée par cette femme.

La petite Annabelle est un autre personnage marquant pour moi. Même si elle survient plus tardivement dans le récit, je l’ai tout de suite aimée. Elle possède une clairvoyance et une maturité pour son jeune âge qui sont troublants. Elle est pleine d’amour et de gentillesse. Mais l’auteur lui a réservé une place de choix. Plus j’en apprenais, plus je voulais obtenir des informations.

Les autres protagonistes, gentils ou méchants, ne sont pas non plus en reste. Ils sont tous intéressants et chacun a une personnalité qui lui est propre. Merci à l’auteur d’avoir imaginé de nombreuses femmes fortes dans ce récit. Il n’y a pas que des demoiselles en détresse, même une petite servante peut sortir les griffes et changer son destin. En revanche, j’ai relevé une certaine redondance de la gente masculine envers Oriana, qui n’existe pas envers les autres femmes du récit, et qui m’a lassée.

Le livre se décompose en trois parties avec des chapitres assez courts. Si on tient compte de l’action qui est toujours présente, il est difficile de s’ennuyer dans ce récit. Comme dit l’auteur c’est « une histoire menée au pas de course ». De plus, de nombreux rebondissements viennent s’ajouter pour garantir une histoire explosive et passionnante. Entre trahisons, enlèvements, combats, on ne voit pas le temps passer.

J’ai parfois trouvé que cela allait même un peu trop vite à mon goût. Certaines scènes sont terminées en quelques lignes. J’aurais aimé pouvoir mieux imaginer le monde dans lequel se déroule l’histoire ou que certains épisodes soient mieux décrits ou plus travaillés.

L’écriture de l’auteur est fluide. On sent que sa plume s’améliore au fur et à mesure du livre. Si j’ai trouvé quelques maladresses dans les dialogues au départ, cela s’est vite estompé. Il ne laisse rien au hasard, chaque petit détail peut avoir son importance.

Ce roman conviendra parfaitement aux débutants en Fantasy puisque l’auteur ne se perd pas dans des descriptions multiples et longues. Il va à l’essentiel et nous dit uniquement ce qui nous est nécessaire pour comprendre l’histoire et les personnages. Les protagonistes ne sont pas trop nombreux comme cela peut être le cas dans ce genre littéraire.

J’ai passé un agréable moment de lecture et je lirai la suite avec grand plaisir !

Les chroniques des copines :

Pour acheter le roman, c’est par ici :

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Brice Milan dit :

    Merci, Alexandra, pour cette chronique bien écrite et très détaillée. J’avoue, j’ai eu un peu tendance à m’acharner sur Oriana. Mais sa force de caractère et sa volonté lui permettent de se sortir des pièges masculins. L’époque médiévale n’était pas tendre pour les femmes… Je ne sais pas si cela a vraiment changé ! Brice

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s