Chroniques Lunaires – Tome 1 Cinder de Marissa Meyer

Date de parution : 7 mars 2013
Nombre de pages : 416
Édition : Pocket Jeunesse
ISBN : 978-2266218177
Format : Numérique ou Broché ou Poche
Prix : 12,99 euros – Prix Broché : 17,90 euros – Prix Poche : 7,90 euros
Genre : Science Fiction, Jeunesse

Résumé de l’éditeur :

Humains et androïdes cohabitent tant bien que mal dans la ville de Néo-Beijing.

Une terrible épidémie ravage la population. Dans l’Espace, un peuple sans pitié attend son heure…

Personne n’imagine que le salut de la planète Terre repose sur Cinder, brimée par son horrible belle-mère. Car la jeune fille, simple mécanicienne à demi humaine, détient sans le savoir un secret incroyable, un secret pour lequel certains seraient prêts à tuer…

Mon avis :

Qui ne connait pas la saga des Chroniques Lunaires ? Elle a circulé sur de nombreux blogs, comptes instagram ou encore sur Youtube. Cet engouement m’intriguait et en même temps, me faisait peur. C’est donc après une longue période d’attente que je me suis enfin décidée à sauter le cap.

Marissa Meyer dévoile ici une réécriture du conte de Cendrillon version futuriste. Entre nouvelles technologies, androïdes et cyborg, on peut dire que cette nouvelle histoire a été très surprenante. J’ai même été un peu déboussolée. Il m’a fallu avancer dans les premiers chapitres pour m’adapter. Une fois ce laps de temps passé, je suis devenue totalement accro à cet univers incroyable.

Dans ce premier tome, nous suivons Cinder, orpheline et paria de la société. Au service de sa belle-mère, elle utilise ses talents de mécanicienne pour subvenir aux besoins de la famille. Appelée mutante à plusieurs reprises, on apprend rapidement que Cinder est une cyborg, c’est à dire une humaine dont certaines parties du corps ont été modifiées ou remplacées par des pièces mécaniques ou électroniques. A la fois touchante et mystérieuse, j’ai apprécié suivre cette héroïne moderne dans ses péripéties.

Pour l’accompagner, pas de souris ou d’oiseaux mais Iko, une androïde à la personnalité un peu trop exubérante selon la société.

Même si l’on connait l’histoire de base, l’auteure a innové en créant un monde post apocalyptique où les préoccupations du peuple sont bien différentes du conte original : une épidémie dévastatrice, un conflit entre Terriens et Lunaires. Ces derniers sont dirigés par la « charmante » reine Levana. Très charismatique même magnétique, elle possède des pouvoirs magiques et une ambition à toute épreuve. Ce personnage est très prometteur pour la suite de la saga et j’ai vraiment envie d’en savoir plus sur cette dernière.

Dans l’ensemble, j’ai vraiment adoré cette histoire et toutes les nouveautés que l’auteure a créé. Même si le dénouement final et les révélations sont prévisibles, Marissa Meyer parvient à nous captiver par son imagination débordante.

Les chroniques des copines :

Un commentaire Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s