Nemesia de Mathieu Graf

Date de parution : 12 octobre 2018
Nombre de pages : 270
Édition : Auto-édité
ISBN : 979-1026223580
Format : Numérique ou Papier
Prix : 3,49 euros – Prix Broché : 14,90 euros
Genre : Fantasy

Résumé de l’auteur :

Au royaume de Nemesia, le prince Arode fait l’objet de toutes les inquiétudes lorsqu’il tombe dans le coma. Vaast, le mage royal, trouve alors le seul remède susceptible de le sauver : les cendres d’un Phoenix qui se trouverait sur les terres de Nogradile, une sombre et lointaine contrée, dépourvue de vie humaine… Le mage n’a d’autre choix que de faire appel à la seule personne capable de mener à bien cette quête : Kelanor, un mercenaire très expérimenté et doté de talents indéniables pour ce type de mission. Le jeune homme s’entoure alors de Guismir, un nain de Belorac et d’Eylis, une dryade de Nérimar, pour former une équipe plus que surprenante, prête à faire face aux créatures étranges et à la dangerosité de cette épopée haute en couleur. Le prince Arode sera-t-il sauvé ? Plongez dans un univers luxuriant, rythmé par les aventures de personnages captivants !

Mon avis :

Quand j’ai commencé à rédiger ma chronique, j’ai été très étonnée de voir qu’il n’y avait aucun retour écrit sur Amazon ou sur Simplement.Pro et autres sites prisés des lecteurs. Ce roman mérite pourtant qu’on lui porte de l’intérêt.

En effet, il pourra aussi bien parler à ceux qui lisent peu de Fantasy qu’aux plus expérimentés. Les personnages ne sont pas trop nombreux et sont introduits petit à petit. Il n’y a pas de risque de se mélanger les pinceaux. De plus, on retrouve de l’action, une quête entraînant un voyage, des combats d’épées ou de magie et d’autres événements pour ravir notre imaginaire.

L’écriture de l’auteur a su me parler et se lit avec facilité. Néanmoins, je trouve que la construction des chapitres n’est pas toujours égale notamment au niveau du premier chapitre qui est très long. Mais ceci reste un détail minime.

L’intrigue débute dès le prologue avec l’empoisonnement du prince. Le roi du peuple des Hommes cherche par tous les moyens à comprendre le mal qui ronge son fils et à le soigner. C’est ainsi qu’il fait appel à Kelanor.

Ce dernier est un mercenaire qui souhaite être juste et fidèle à ses convictions en toutes circonstances. Bien qu’un peu trop parfait à mon goût, j’ai apprécié le suivre dans cette aventure. Pour l’aider, il s’entoure de personnes qualifiées et de confiance.

A ses côtés, on trouve donc un mage du nom de Vaast. Au service du roi Théodric, celui-ci possède des connaissances assez poussées dans les divers domaines de la magie, de l’alchimie ou de l’herboristerie. C’est un orateur de qualité ou quelqu’un capable de vous endormir avec brio selon ses compagnons.

Mais le groupe est également composé de Guismir, un nain comme on les aime, au franc-parler et redoutable au combat. J’ai eu un coup de cœur pour sa fameuse expression : « Le cul soyeux ».

Pour ajouter un peu de féminité, la belle Eylis, une dryade, les accompagne. Capable de se fondre dans la nature, elle est aussi une guerrière émérite et une traqueuse hors-pair.

Ce quatuor est vraiment sympathique et chacun met ses compétences au service du groupe. Ils m’ont fait rire aussi bien qu’ils m’ont impressionnés ou captivés.

En parallèle, nous suivons également des gardes envoyés par le roi pour mener l’enquête sur l’empoisonnement du prince. Ils apportent un véritable plus à l’histoire.

L’auteur nous fait visiter différents lieux dans ce roman. On traverse ainsi plusieurs villes de Nemesia. On découvre la beauté des cités Naines ou encore les majestueux arbres des Dryades. On explore la dangereuse île de Nogradile et d’autres lieux tout aussi sombres ou mystérieux.

En plus de cette diversité, les peuples et créatures que l’on rencontre sont nombreux et variés. Certains sont des classiques en Fantasy mais d’autres m’étaient peu connus voire totalement étrangers.

Dans l’ensemble, j’ai vraiment apprécié ma lecture pour ses personnages, sa variété en terme de lieux, de peuples et de créatures. C’est un ouvrage qui se lit aisément et rapidement. Je vous le recommande !

Pour acheter le roman, c’est par ici :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s