Les Chroniques de l’Anahsmut : Kyan Rogh – Tome 1 : L’Artefact Insoupçonné de Charles Chehirlian

Date de parution : 10 décembre 2018
Nombre de pages : 592
Édition : Auto-Edité
ISBN : 979-1-022784-41-2
Format : Numérique ou Papier
Prix : 4.99 euros – Prix Broché : 26 euros
Genre : Fantasy, Épique

Résumé de l’auteur :

Cette légende se déroule sur la terre d’Hashkaria, contrée où l’acier, la magie et le savoir cohabitent. Ce qui aurait dû être oublié à jamais resurgit par l’insatiable soif de pouvoir qu’est celle de l’homme, menaçant le fragile équilibre de tout ce qui est. Le Roi Elhmor l’usurpateur, Kerek Galdine, mage noir d’Idhelheim, sont de ceux qui convoitent le Manuscrit des Anciens. Tandis que Khaynes le Roi Sanglant se prépare à l’invasion et à la destruction de toute chose, les royaumes de Chyldérie et de Maravie se livrent encore leurs futiles querelles. Une poignée d’êtres, à la convergence improbable, à la force et aux intentions imprédictibles, se lancent alors dans une quête dont l’issue pourrait à jamais changer la face du monde…

Mon avis :

En commençant la lecture de ce roman, il m’a fallu un petit temps d’adaptation. En effet, le moins que l’on puisse dire, c’est que Charles Chehirlian a créé un univers extrêmement riche. Il l’a imaginé en tout point : politique, géographique, culturel, religieux, etc.

C’est la première fois que je vois un monde aussi poussé. L’auteur a fourni un travail impressionnant. Tout est abordé avec une multitude de détails. On sent qu’il souhaite apporter de la consistance, de la cohérence voire du réalisme à son travail. Il n’hésite pas à ajouter des extraits d’œuvres que l’on pourrait lire si l’on était réellement un habitant de ces contrées. Des cartes sont aussi disponibles au début du livre.

Certains chapitres sont d’ailleurs réservés exclusivement à narrer des légendes ou des événements historiques. De fait, la prise en main du récit peut être un peu laborieuse mais accrochez-vous car de nombreuses surprises vous attendent.

Dans ce contexte, les personnages ne sont pas non plus en reste. Eux aussi sont très bien décrits, que ce soit aux niveaux des caractères, des dialogues ou même encore de leurs tenues ! Certains sont détestables, d’autres attachants ou charismatiques. Tel leur monde, ils sont hauts en couleur.

J’ai eu un gros coup de cœur pour Korgh et toutes ses aventures. Même si j’avais vu venir certains éléments de la bataille de Fort Tyrslak, j’ai adoré ces passages et les imprévus que l’auteur nous avait réservés. Je n’ai pas pu lâcher le livre durant ces chapitres.

Mais d’autres protagonistes sont également venus ravir ma lecture et mon imagination.

Néanmoins, je pense que si vous souhaitez débuter ce roman, il faut s’accorder du temps et des sessions de lecture suffisamment conséquentes. En effet, d’un chapitre à l’autre, l’histoire ne se déroule par toujours au même endroit ni avec les mêmes personnes. Nous suivons aussi plusieurs royaumes et leurs relations avec les peuples voisins. C’est un univers complexe. Il faut être attentif pour ne pas se perdre.

C’est également une lecture immersive et passionnante. Si le nombre de détails délivrés peut faire peur, l’écriture de l’auteur n’en ait pas moins agréable à lire. De plus, le rythme s’améliore au fur et à mesure que l’on tourne les pages.

Par rapport à mes goûts littéraires, j’aurai quand même apprécié avoir un peu moins d’informations car j’étais parfois un peu déstabilisée par celles-ci.

De fait, l’histoire met du temps à se mettre en place. Les personnages sont de plus en plus nombreux. Les intrigues se multiplient. Ce point ne m’a pas dérangé car l’action reste toujours assez présente. Une fois que j’étais plongée dans ce livre, je n’ai pas vu le temps passé.

Toutefois, on ne sait pas toujours où l’auteur veut en venir ce qui peut paraître un peu frustrant. Certains éléments viennent titiller notre curiosité et ne trouvent pas de réponse immédiatement. Il faut se laisser le temps pour apprécier pleinement cet univers et comprendre ses rouages.

De façon générale, j’ai vraiment adoré ma lecture et je suis plus que curieuse de lire la suite. Cet univers est prometteur. Une fois imprégné, il est difficile de le quitter.

Merci à Charles Chehirlian pour sa confiance et l’envoi de ce beau bébé !

Pour retrouver l’auteur, c’est par ici.

Pour acheter le roman, c’est par là :

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s