Le Cycle de Barcil : Yencil Le Stratège par Dopffer Jean-Marc

Date de parution : 2 Septembre 2019
Nombre de pages : 78
Éditeur : Auto-édité
ISBN : 9781690182757
Format : Numérique ou Broché
Prix : 1,99 euros – Prix Broché : 6,96 euros
Genre : Fantasy, Heroic Fantasy

Résumé de l’auteur :

Yencil, le Dieu de la Guerre, veille sur les peuples foisonnant à la surface de Barcil. Son œil diaphane scrute du plus profond des âges le destin des mortels. Sa volition façonne leur destin ; ses Bainges font régner sa loi sur le monde. Son obsession, conserver l’Équilibre entre les morts et les vivants. Mais la quiétude des royaumes vacille. Essaimés à travers le continent, les conflits secouant les peuples menacent l’Équilibre. L’harmonie rompue, ce sera l’avènement d’une nouvelle ère de chaos.

Alors, du fond de son domaine, Yencil scrute le parcours du Nain Ikor. Ce dernier, un valeureux émissaire aux qualités incontestables de baroudeur, a été lancé par son roi sur les traces de Linn, son confrère et prestigieux membre de la Phalange des Cinq. Disparu en quête de formidables rubis enfouis dans l’antre d’un dragon, Linn n’a plus donné de signe de vie depuis des lunes.

Chaperonné par la Bainge Orglin, le parcours d’Ikor le pousse à traverser les paysages millénaires de la sylve des Elfes et du désert graniteux des Nains.

Cependant les vices des mortels sont un puits sans fond. Et faire main basse sur le trésor hante bien des esprits. Malgré leur alliance historique, Elfes et Nains rivalisent, envenimant chaque jour un peu plus la situation. Cupidité et orgueil, arrogance et ambition font trembler l’alliance. La guerre et ses calamités sont proches.

Ikor saura-t-il éteindre l’hostilité entre les deux peuples ?

Yencil parviendra-t-il à conserver l’harmonie du monde ?

Mon avis :

Avant toute chose, il faut savoir que cette nouvelle fait partie de la collection Le Cycle de Barcil dont 3 autres textes sont déjà parus. Toutes les aventures de cette saga peuvent être lues indépendamment les unes des autres et dans n’importe quel ordre. Au final, cet univers sera composé autour de dix nouvelles et d’un roman.

« Chaque aventure présente un nouveau personnage, tous seront réunis dans le roman. Chaque récit aborde la vie d’un roi ou d’un ruffian, d’un assassin ou d’un Dieu. Les aventures se croisent et s’entremêlent, peignant une toile et un univers aux multiples nuances.  »

Dans cette chronique, je viens donc vous parler de Yencil le stratège qui m’a permis de faire connaissance avec la plume et l’imagination de l’auteur.

Pour ceux dont le format nouvelle peut être rédhibitoire, celle-ci est suffisamment longue pour être proche du roman. De plus, le monde est très fourni grâce aux divers récits de l’auteur ce qui pourra contenter les amateurs du genre.

Ainsi, j’ai fait la connaissance d’Orglin ou de Gienah dont je suis curieuse de lire les aventures respectives. Mais les personnages principaux sont véritablement Yencil, Dieu de la Guerre et Ikor, un émissaire Nain.

L’histoire commence directement au cœur de l’action puisque nous suivons Ikor qui tente tant bien que mal de rentrer chez lui. A travers ses yeux, nous découvrons le royaume d’Oukta et les dangers qui y sont présents (trolls, orques, dragons). Ce qu’il ne sait pas, c’est qu’Orglin, une bainge, l’aide en secret. Le personnage d’Ikor a su me plaire par son courage mais aussi son ouverture d’esprit. Il est l’un des seuls Nains à croire que l’entente avec le peuple Elfe puisse subsister.

Alors qu’il délivre des nouvelles au sujet de son confrère Linn, le roi Nain Harakuk-Dûm donne une nouvelle mission à Ikor qui le mènera en territoire elfique.

Un de mes regrets est de ne pas avoir assisté directement à la quête de Linn dans l’antre du dragon mais peut-être aura-t-il droit à son aventure ? Je l’espère en tout cas !

En parallèle, nous observons Yencil qui cherche à tout prix à empêcher la guerre entre Nains et Elfes. Il souhaite maintenir l’équilibre mis à mal par Laymo, le Dieu Fou. Je me suis moins attachée à ce personnage peut être car je préférais les aventures d’Ikor aux stratégies de Yencil. Toutefois, il nous apprend la création de Barcil et la naissance des Dieux ce qui m’a beaucoup plu.

Concernant l’intrigue, j’ai adoré suivre notre cher Ikor dans sa quête. Il permet d’ajouter de l’action et du rythme au récit grâce à ses combats et à ses aventures dans la sylve des elfes.

D’autre part, j’ai trouvé la fin un peu brutale mais ceci est très certainement lié au fait que ce soit une nouvelle. Je serais bien restée plus longtemps avec les personnages et c’est avec joie que je lirai le reste des aventures du cycle de Barcil.

Merci à Jean-Marc Dopffer pour sa confiance et la proposition de lecture de son oeuvre.

Pour vous procurer les livres ou en savoir plus, voici quelques liens :

Un commentaire Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s