Edward Sakedos l’Apprenti Nécromant de Anthony Lamacchia

Date de parution : 16 Septembre 2019

Nombre de pages : 274

Éditions : Auto-Edité

ISBN : 979-10-227-9927-0

Format : Numérique ou Broché

Prix : 2,99 euros – Prix Broché : 16 euros

Genre : Fantastique, Jeunesse

Résumé :

Dans le village de Lourde-Brume, vit un jeune garçon : Edward Sakedos. Mais il n’est pas un enfant comme les autres : c’est un nécromant, un magicien capable de communiquer avec les morts. Pour se venger des vacheries de ses camarades de classe et les effrayer, Edward décide d’invoquer Wilfried Desfriches, condamné à la peine capitale pour avoir assassiné treize enfants. Mais alors que le zombie sort de sa tombe, celui-ci lui confie qu’il n’a jamais tué personne, qu’on l’a accusé à tort, et que le vrai meurtrier court toujours et risque de récidiver à tout moment.

Commencent alors les péripéties d’Edward Sakedos pour sauver les enfants du village de Lourde-Brume.

Aventures, humour, magie noire, cimetière, marais hanté et rebondissements sont au programme de ce roman qui vous happera jusqu’à la dernière page.

Mon avis :

Edward Sakedos l’apprenti nécromant est un roman jeunesse accès fantastique. Anthony Lamacchia a une plume très agréable. Il utilise beaucoup l’humour que ce soit par des situations comiques, farfelues ou des jeux de mots sans devenir lourd pour autant. Derrière la fiction, l’auteur délivre également de nombreux messages sur le harcèlement scolaire ou encore la mort. Ainsi, ce roman peut convenir aux jeunes lecteurs comme aux adultes où chacun pourra trouver son bonheur et un sens de lecture différent.

De plus, il existe une véritable ambiance dans ce récit qui se construit autour des lieux visités (cimetière, marais) mais aussi des personnages rencontrés (esprits, squelettes etc). La brume revient régulièrement se balader dans le roman. Tous ces éléments permettent de nous immerger d’autant plus dans cette histoire, chaque petit détail semble avoir son importance. (Une lecture parfaite pour l’automne !)

J’ai beaucoup aimé suivre le héros, Edward Sakedos, dans ses péripéties. Il est à la fois courageux et possède une soif de justice intéressante. Âgé de 13 ans, il n’est pas parfait, il lui arrive de faire des bêtises. Mais malgré ses faux pas, il apprend de ses erreurs. Edward parle régulièrement aux lecteurs via ses pensées qui sont mises entre parenthèses, ce qui le rend d’autant plus attachant.

Afin de guider Edward, le personnage de Wilfried Desfriches permet de recadrer l’adolescent et de lui rappeler ce qui est important dans la vie. Il apporte une certaine maturité au récit qui est bienvenue.

D’autres protagonistes viennent se greffer. Ils sont assez bien construits. J’ai vraiment apprécié la petite Maeva ainsi qu’Isidore le chat !

Même si ce roman s’adresse avant tout à un public jeune, Anthony Lamacchia a su me surprendre avec un retournement de situation que je n’avais absolument pas vu venir ! L’intrigue est bien ficelée, addictive. Elle gagne en intensité sur le dernier tiers du roman. L’auteur ne prend pas les enfants pour des imbéciles et leur conte une histoire où tout n’est pas rose et où tout ne se passe pas avec simplicité. Certains événements sont tristes. Le héros ne parvient pas à réussir ce qu’il entreprend du premier coup, il doit faire face à des échecs.

En bref, Edward Sakedos est un roman bien ficelé, addictif avec des personnages attachants. Il existe plusieurs niveaux de lectures permettant de s’adresser aux jeunes lecteurs comme aux plus vieux. Je vous le recommande !

Merci à Anthony Lamacchia pour sa confiance et la proposition de lecture !

Pour en savoir plus, voici quelques liens :

Les chroniques des copines :

Un commentaire Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s