Thorngrove de Cécile Guillot #PLIB2020

Date de parution : 10 Octobre 2019
Nombre de pages : 269
Éditions : Lynks
Illustratrice : Fernanda Suarez
ISBN : 979-1097434373 #ISBN9791097434373
Format : Broché
Prix : 14,90 euros
Genre : Fantastique, Terreur

Résumé :

Thorngrove. Sa forêt d’épines. Son manoir abandonné. Sa légende noire. Ses jumelles maudites.

Lorsque Madeline débarque dans une petite ville du Wisconsin et s’intéresse d’un peu trop près à Thorngrove, un vieux domaine isolé, elle déclenche une série d’événements de plus en plus inquiétants.

Et lorsque sa sœur est touchée, son comportement devenant de plus en plus étrange, Madeline se demande quelles forces obscures elle a bien pu réveiller…

Mon avis :

Dès l’annonce de ce livre, j’étais très enjouée à l’idée de pouvoir le lire.

Une fois de plus, la mise en page des éditions Lynks donne une mise en bouche des plus agréable avec cette couverture sombre, ces ronces qui parcourent le roman et gagnent en ampleur.

Mais j’étais particulièrement pressée de faire connaissance avec la plume de Cécile Guillot dont l’univers me fascine. Je n’ai absolument pas été déçue. J’ai découvert un roman envoûtant, à l’écriture parfois poétique. Comme Madeline, l’auteure nous piège au sein de Thorngrove sans nous laisser apercevoir l’issue.

J’ai tellement de choses à dire, qu’il m’est difficile d’en parler sans trop en révéler. Je vais donc essayer d’être concise et de véhiculer tout l’amour que j’ai pour ce livre.

Nous suivons Madeline, une adolescente lambda qui traverse une situation familiale compliquée et débarque dans un nouveau lycée. Elle se lie d’amitié avec Blaine. Pour leurs cours, ils décident de monter un dossier sur Thorngrove et sa malédiction. La jeune fille, au style gothique, a un caractère bien trempé et ne supporte pas que l’on s’en prenne à sa petite sœur. J’ai aimé ce personnage pour sa force qui cache en réalité une grande tristesse. Elle n’est pas parfaite mais attachante malgré tout.

Bien que le personnage principale soit Madeline, la sœur aînée. Cécile Guillot permet au lecteur de mieux connaitre Meadow, la cadette, à travers de courts extraits de ses pensées. Je me suis prise d’affection pour cette adolescente sensible, différente et fragile.

L’histoire de Thorngrove et de ses jumelles maudites nous est distillée petit à petit. Des passages des journaux intimes nous plongent au cœur du mal, permettant de faire monter la tension. On se pose de nombreuses questions, on tente de voir ce qui attend Madeline et Meadow.

Je n’ai pas trouvé que ce roman soit effrayant mais le décor est brillamment posé. Chaque détail est travaillé pour une ambiance incroyable.

Le suspens est bien dosé et le rythme gagne en puissance au fur et à mesure que l’on avance dans l’intrigue.

Quant au final, il est bouleversant et inattendu.

En bref, je vous recommande vivement de lire « Thorngrove » qui est un de mes coups de cœur de l’année. Je serais ravie de redécouvrir la plume de Cécile Guillot dans ses autres romans.

Merci aux éditions Lynks pour leur confiance et pour ce super moment de lecture !

Si vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez suivre ces liens :

#PumpkinAutumnChallenge

2 commentaires Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s