Fairy Valley – Tome 1 Le Dragon d’Or de Moon Calista

Date de parution : 26 Septembre 2018
Nombre de pages : 80
Édition : Évidence Editions
ISBN : 979-10-348-0863-2
Format : Numérique ou Broché
Prix : 2,99 euros – Prix Broché : 8 euros
Genre : Jeunesse, Magie, Fantasy

Résumé :

Quatre petites fées (Elsie, Séléna, Daenirin et Laureleen) vivent paisiblement dans un monde harmonieux et enchanté, au sein d’un petit village nommé « Fairy Valley ».

Cependant, elles se trouvent privées de leurs pouvoirs magiques par la Fée Noire Erzébeth qui sème des embûches sur leur chemin, les invitant à se lancer dans des aventures périlleuses.

La petite Elsie envisage de passer le concours de la Fée d’Argent (dernière étape avant d’obtenir le diplôme de la Fée d’Or) mais elle devra affronter la Fée Noire avec intelligence et déjouer ses pièges afin de réussir les épreuves.

Adapté aux lecteurs dyslexiques.

Mon avis :

Fairy Valley est une petite contrée enchanteresse où vivent les fées. Elle est magnifiquement présentée dans les premières pages, laissant la possibilité à l’enfant de s’imaginer ce monde. On découvre de façon succincte le fonctionnement du village ainsi que le rôle de chacun de ses membres.

Nous suivons principalement Elsie qui rêve de devenir Fée d’Argent. Cependant, ses amies et elle ont perdu leurs pouvoirs, volés par la Fée Noire Erzébeth. Pour les récupérer, cette dernière leur confit la mission de récupérer la pomme d’or qui se trouve dans le jardin de Proserpine mais celui-ci est gardé par un dragon réputé pour être méchant.

J’ai aimé suivre ces quatre amies. Chacune possède un caractère, un don et une couleur différente. Elle forme une bonne équipe, agréable à suivre. Elles nous font rire et sont pétillantes.

L’apparition du dragon est un plus indéniable. Il apporte davantage de magie et se révèle surprenant, à l’opposé de ce que les fées de Fairy Valley pensaient de lui.

Dans l’ensemble, ce roman se lit très vite, en particulier quand on est adulte. L’aventure se déroule en quelques pages seulement. Il était frustrant de voir les petites fées agir de façon peu réfléchie malgré les avertissements reçus. Elles ne pensent pas aux conséquences de leurs actes. Je me demande ce que pourrait dire un enfant face à leur comportement et comment il aurait voulu faire à leur place.

Toutefois, l’auteure parvient à délivrer des messages intéressants via son histoire. Par exemple, elle leur apprend qu’il est important de ne pas juger autrui sans le connaitre. De fait, j’espère que la suite montrera aux enfants que nos actes ont souvent une conséquence sur la vie de ceux qui nous entourent et que l’on ne peut pas se montrer égoïste.

La petite originalité ce sont les recettes de la fée Aveleen qui sont intégrés au récit. On peut s’amuser à les reproduire à la maison. Certains aliments sont originaux mais il sera aisé aux parents de trouver de quoi il s’agit.

En bref, Fairy Valley est un court roman drôle, magique qui fera rêver les plus jeunes comme les plus grands.

Merci à Évidence Editions et Babelio pour l’envoi de ce roman ! Je n’ai pas d’enfant mais ce fut un plaisir de découvrir ce roman jeunesse.

Pour en savoir plus sur la maison d’édition, voici quelques liens :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s