Il Était Une Fois Dans Le Brouillard de Luca Tahtieazym

Date de parution : 13 Octobre 2019
Nombre de pages : 314
Édition : Auto-édité
ISBN : 9781699681886
Format : Numérique ou Broché
Prix : 3,99 euros – Prix Broché : 16,90 euros
Genre : Fantastique, Thriller

Résumé :

11 septembre 2001.

En une nuit, un brouillard dense et ténébreux s’abat sur le monde devenu aveugle. La panique s’installe.

À La Rochelle, dans un petit immeuble à l’agonie occupé par une poignée d’habitants aux abois, Agathe tente de survivre.

Mais il y a pire que le smog et la folie qu’il engendre, il y a les autres, ceux qui se repaissent de la brume, qui l’avalent et la recrachent avec fureur…

Mon avis :

Ce livre s’ouvre de façon originale sur un homme dont on ne connait pas grand chose si ce n’est sa vie chaotique. Alors qu’il se prépare pour emmener ses enfants à l’école, il s’aperçoit qu’un épais brouillard occupe tout l’espace extérieur. Bien que celui-ci soit apparu les jours précédents, il parait vraiment très opaque ce matin là. Le père de famille décide donc de sortir voir de plus près ce phénomène étrange. Mais ce n’est pas lui que nous allons suivre dans ce roman… Un premier chapitre coup de poing qui vous met directement dans le bain !

Il était une fois dans le brouillard est le premier roman que je lis de Luca Tahtieazym. Je remercie encore Rebecca Greenberg, autrice également, pour m’avoir parlé et suggéré de lire ce récit. La plume est identifiable avec son style particulier mais néanmoins accessible. J’ai aimé ce côté incisif tout en étant ironique ou comique par moment. Le conteur interpelle également le lecteur par moment. Un drôle de mélange qui a su m’attraper. Attention, je ne prétend pas être spécialiste mais je décris ce que j’ai ressenti lors de ma lecture.

L’ambiance est très importante ici puisque le brouillard est imposant. Il s’est propagé sur l’ensemble du globe et ne semble pas prêt de disparaître. Au contraire, il s’infiltre dans la moindre ouverture (porte ouverte, trou dans une fenêtre etc). Au fur et à mesure, le brouillard se personnifie, il gagne même son petit nom « Smoggie ». Il crée cette atmosphère pesante et de plus en plus oppressante même post-apocalyptique avec un petit quelque chose qui m’a rappelé Bird Box.

Bien qu’il y ait un personnage principal, c’est tout un voisinage que nous observons. L’auteur décrit les modifications dans les relations sociales lors d’une telle catastrophe. On voit l’évolution des pensées et les changements de caractère qui s’opèrent tandis que le brouillard persiste. Il y a la beauté dans la solidarité et l’entraide mais aussi la noirceur et la folie qui peuvent également surgir à tout moment. Je trouve que l’auteur parvient très bien à les décrire. Au même titre, il imagine avec brio les conséquences politiques, économiques, médiatiques d’un tel cataclysme, sans oublier d’évoquer la santé, les denrées alimentaires etc.

Notre héroïne se prénomme Agathe, une jeune femme solitaire au passé douloureux. Elle se retrouve malgré elle avec de lourdes responsabilités. J’ai aimé ce personnage, notamment lors des scènes d’action. Je n’oublierai pas sa technique radicale mais efficace sur le coup. Son franc-parlé fait mouche. Mais je l’ai autant apprécié que Félix, Ornicar ou Louis. Tout ce groupe forme un melting-pot intéressant et drôle. Malgré cela, je dois avouer que je ne me suis pas attachée autant que je l’aurais espéré. On s’inquiète tout de même pour eux. On se demande combien de temps va rester le brouillard et si les personnages vont s’en sortir. Quelques rebondissements viennent titiller nos nerfs mais je n’ai pas été autant emportée comme j’ai pu l’être avec d’autres lectures.

Dans l’ensemble, j’ai passé un très bon moment avec ce livre. L’histoire en soit peu donner l’impression d’être déjà vue, notamment quand on pense à Stephen King mais la plume, la façon de traiter le sujet et l’intrigue sont pourtant différentes. L’analyse des comportements humains est pertinente.

Merci à Rebecca Greenberg et à Luca Tahtieazym pour cette proposition de lecture !

Pour en savoir plus sur l’auteur, voici quelques liens:

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s