Les Larmes de Jundur – Tome 1 Voyageuse de Noémie Delpra

Date de parution : 13 août 2018
Nombre de pages : 478
Édition : Auto-édité
ISBN : 978-2956521426
Format : Numérique ou Broché
Prix : 2,99 euros – Prix Broché : 16,90 euros
Genre : Fantasy

Résumé :

Qui était son père ? Pourquoi sa mère refuse-t-elle de parler de lui ? Obsédée par ces questions, Lyvia ne se sent pas à sa place au lycée, parmi les jeunes de son âge.

Le jour où sa mère se résout finalement à lui dévoiler un infime morceau de son identité, c’est un torrent d’événements qui entraîne Lyvia dans un monde, un conflit et un destin qu’elle n’aurait jamais soupçonnés. Sur les terres d’Héliosis frappées par une mystérieuse Noirceur, des compagnons comme le jeune soldat Evan ou Kalaan le Voyageur lui font prendre conscience de sa place et du rôle qu’elle pourrait jouer…

Mais comment distinguer les alliés des ennemis, quand elle peine à reconnaître sa propre mère ? Prise au piège dans les sombres marécages du lac Katel, Lyvia comprendra que le premier ennemi à affronter, c’est elle-même.

Mon Avis :

Dans ce premier tome, nous faisons la connaissance de Lyvia, âgée de seize ans. Élevée uniquement par sa mère, elle ne connait pas l’identité de son père. Dans l’ensemble, je me suis prise d’affection pour cette jeune fille qui doit endosser de lourdes responsabilités tout en intégrant un nouveau monde très éloigné dans son fonctionnement à celui de la Terre. Etant donné qu’elle ne sait rien d’Héliosis et des Voyageurs, il est plutôt aisé de comprendre les interrogations de Lyvia qui sont également les nôtres. J’ai aussi apprécié découvrir le côté plus sombre qui l’habite. Elle n’est finalement pas qu’une adolescente fragile ou une « princesse » mais peut se révéler plus forte et conquérante. Je suis très curieuse de voir la suite de son évolution dans le second tome.

Le personnage d’Evan m’a également beaucoup plu. Au vu de l’éducation qu’il a reçue, je suis agréablement surprise de voir la sensibilité et la bienveillance dont il est capable de faire preuve. Il est le genre de preux chevalier dont je rêvais étant petite. Pour autant, il n’est pas un jeune homme stéréotypé non plus et possède quelques défauts qui le rendent d’autant plus attachant.

Pour ce qui est d’Isadora, la mère de Lyvia, je suis plus septique à son sujet et trouve celle-ci un peu ambivalente, tantôt froide tantôt maternelle. Je me demande si elle même sait réellement ce qui est le plus important à ses yeux, le bonheur de sa fille ou l’accomplissement de la prophétie…

Enfin pour parler de Kalaan, un Voyageur mais aussi le professeur de Lyvia, c’est un personnage sympathique, au discours éloquent qui a su combler mes attentes.

Concernant l’univers, j’ai trouvé le monde d’Héliosis fort intriguant et très intéressant. Il recèle d’animaux merveilleux, de plantes incroyables ou de lieux agréables à visiter. J’espère pouvoir continuer à voyager à travers ces terres et en apprendre plus encore par la suite.

La magie dépeinte par l’auteure est un autre point positif. A travers son fonctionnement et les conséquences que son utilisation peut avoir, Noémie Delpra délivre de beaux messages sur le respect des animaux et même de la Nature au sens large. Par exemple, dans cet univers, les chevaux sont des animaux libres qui peuvent se lier à un Homme. Ces deux êtres sont alors un duo proche, capable de comprendre et de ressentir les émotions de l’autre, tout en étant prêt à risquer sa vie pour son binôme. Le cheval est l’égal de l’humain, et devient comme un frère ou une sœur.

Avec ce roman, j’ai découvert la plume de Noémie Delpra. La lecture est agréable, fluide. Toutefois, j’ai ressenti beaucoup de longueurs dans ce premier tome qui est très introductif. L’auteure doit poser les bases de son univers ce qui n’est pas toujours évident en fantasy. Il y a beaucoup d’éléments à mettre en place et à expliquer comme la culture, la politique ou encore la géographie du monde. Je dois souligner que Noémie Delpra parvient à rester claire et accessible. A aucun moment, je n’ai été submergée par les informations. Tout est arrivé à un moment précis dans un ordre logique. Le nombre de personnages n’est pas trop important, les plus secondaires surviennent sur le dernier tiers permettant de ne pas nous perdre. Finalement, je dirais que l’auteure prend le temps pour familiariser le lecteur à ce nouvel univers et veille à ne jamais le perdre. Je pense que ce roman peut donc aussi convenir à des personnes non initiées à la fantasy car il se lit très facilement.

Néanmoins, si vous aimez l’action, comme moi, il faudra certainement attendre le second tome pour être servi. Il existe quelques scènes de combats ou de course-poursuite ici mais ces moments se sont déroulés trop vite et restent assez peu nombreux à mon goût .

En bref, ce premier tome est prometteur. On s’attache aux personnages. La magie mise en place et ses conséquences sont réfléchies pour permettre de délivrer de beaux messages sur la Nature. Toutefois, j’aurais aimé que ce livre soit moins introductif mais plus mouvementé. Je reste curieuse et enjouée de lire la suite.

Merci à Noémie Delpra pour l’envoi de son roman et sa confiance.

Pour en savoir plus sur celle-ci, voici quelques liens :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s