Briséïs – Tome 1 : La Citadelle Intemporelle de Tiphaine Siovel

Date de parution : 18 octobre 2019
Nombre de pages : 490
Éditions : Auto-édition
ISBN : 978-1699386842
Format : Numérique ou Broché
Prix : 5,99 euros – Prix Broché : 19,99 euros
Genre : Fantastique, Fantasy, Young-Adult

Résumé :

Ses moindres gestes sont épiés.

Peut-elle vaincre seule la force ténébreuse qui a juré de la tuer ?

À dix-huit ans, Briséïs rêve d’échapper à son existence ennuyeuse de lycéenne. Quand son père physicien retrouve ses esprits après sept ans de catatonie, elle ne peut refuser l’expérience dangereuse qu’il lui propose. Mais après s’être réveillée dans une forteresse au savoir infini, choisie comme élève d’une élite secrète, Briséïs ne saurait dire si elle vit un rêve ou un cauchemar.

Piégée dans cette Citadelle oppressante, elle doit découvrir la vérité pour survivre. Mais ses actions sont surveillées et le temps lui joue des tours. Sa seule chance d’échapper à la forteresse pourrait être de rejoindre un groupe de rebelles…

Briseïs pourra-t-elle triompher de l’obscurantisme qui domine le monde ?

Mon Avis :

La Citadelle intemporelle est le premier roman de la saga fantastique Young Adult Briséïs. A priori, sept tomes sont envisagés, trois sont déjà parus.

Dans cette histoire, nous suivons la jeune Briséïs que nous voyons évoluer au sein de sa famille et de ses amis jusqu’au jour où elle se retrouve projeter dans un autre monde. Elle devient alors élève d’une élite secrète qui étudie au sein d’une forteresse impressionnante, la Citadelle.

Briséïs est une jeune femme rêveuse qui n’aime pas être enfermée dans des cases. Elle n’est pas du genre à se laisser dicter sa conduite, on peut même dire qu’elle a un sacré caractère. Je me suis très facilement prise d’affection pour cette héroïne indépendante et courageuse. De plus, je trouve que l’auteure parvient à nous raconter les différents événements comme si nous étions dans la peau de Briséïs. Par exemple, lorsque celle-ci passe un IRM, on imagine parfaitement le côté oppressant et le stress qu’elle peut ressentir. Cette proximité entre le lecteur et le personnage principale est un véritable atout qui renforce l’addiction pour cette histoire.

L’autre point fort de l’auteure est bien sûr son imagination. Il y a beaucoup d’idées différentes et intéressantes dans ce récit.

Lorsque Briséïs découvre la Citadelle, elle participe à des cours d’un autre genre. La forteresse renferme également de nombreux secrets et se joue de ses élèves par de multiples illusions. Il existe aussi un sport insolite opposant plusieurs classes. Durant ma lecture, j’ai évidemment pensé à « Harry Potter à l’école des Sorciers » mais la comparaison reste très superficielle car Tiphaine Siovel propose sa propre version d’une école atypique.

Au départ, j’étais un peu effrayée par la multitude de détails fournis par l’auteure. Je ne voyais pas forcément vers où elle souhaitait nous mener. Au fil des pages, le mystère qui plane autour de la Citadelle s’amplifie. Au même titre que Briséïs, on se pose de plus en plus de questions puis, on comprend que toutes les informations recueillies vont nous permettre d’identifier le rôle et la véritable mission de la Citadelle. Finalement, l’édifice n’est pas qu’un simple lieu, il pourrait davantage s’apparenter à un être de chair et de sang qui prépare ses projets dans l’ombre.

La première partie du roman est donc assez introductive puisqu’il faut mettre en place l’univers et les enjeux de la saga. Néanmoins, si vous aimez voyager dans d’autres mondes, découvrir de nouveaux mythes, vous ne serez pas déçus d’explorer le bâtiment aux côtés de Briséïs.

La seconde phase du récit bascule dans une nouvelle intrigue, autour du temps. Briséïs continue de mener l’enquête sur les véritables desseins de la Citadelle. Elle est accompagnée d’autres personnages et s’aventure à l’extérieur de la forteresse. Je ne peux pas trop approfondir cette seconde partie pour éviter de spoiler les futurs lecteurs mais j’ai vraiment adoré cette autre étape de l’histoire. J’ai trouvé le périple passionnant. Une fois de plus, les illusions sont présentes. J’ai l’impression d’avoir été encore plus émerveillée. Les nouveaux compagnons d’aventure de Briséïs sont très attachants. Même s’ils ne partagent pas les mêmes opinions et ont parfois un caractère de cochon, je trouve que chacun est important. J’ai vraiment envie d’en savoir plus.

Même si le récit est dense, je trouve que l’auteure parvient à garder une histoire compréhensible et claire. Je ne me suis pas sentie perdue. L’écriture est également limpide et accessible.

Je me pose encore beaucoup de questions à la fin de ce premier tome. L’univers est si complexe et riche que j’ai hâte de pouvoir lire la suite !

En bref, ce roman pose des bases solides pour une saga fantastique prometteuse. Tiphaine Siovel possède une imagination débordante où illusion et mystère règnent en maîtres.

Merci à Tiphaine Siovel pour ce service-presse ! Pour en savoir plus, voici quelques liens :

Les chroniques des copines :

Un commentaire Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s