La Cité des Chimères de Vania I. Prates #PLIB2020

Date de parution : 3 Octobre 2019
Nombre de pages : 448 pages
Éditions : Snag
ISBN : 9782490151219 #ISBN9782490151219
Format : Numérique ou Broché
Prix : 12,99 euros – Prix Broché : 18 euros
Genre : Science-Fiction

Résumé :

Le monde tel qu’on l’a connu a disparu. Chaos, misère, famine … Les Hommes ont enfin trouvé un équilibre et se sont organisés en guildes, guidé par leur chi, leur nature profonde. Guilde des Marchands, des Inventeurs, des Alchimistes, des Gardiens ; tous demeurent fidèles à ce qu’ils sont afin de vivre en harmonie avec la nature et les animaux particulièrement respectés, créant une cité semblable à une ville sylvestre.

Dans ce monde proche de l’utopie, Céleste, une jeune fille de 17 ans, n’a pas de chi. Le jour où elle rencontre Calissa, mystérieuse contrebandière, elle est loin de se douter qu’elle va se retrouver embrigadée bien malgré elle dans une histoire complexe qui même non seulement le dirigeant de Lowndon Fields, mais également la très redouté « Confrérie des Sans-loi ».

Entre ruse, savoir, intrigues et faux-semblants, Céleste va devoir changer sa vision du monde.

Mon Avis :

La Cité des Chimères est un roman que j’ai lu dans le cadre du #PLIB2020.

J’ai trouvé la plume de Vania I. Prates très fluide, facile à lire. L’auteure a mis beaucoup d’idées intéressantes que ce soit dans la création de son univers ou dans l’existence du chi et des différentes guildes. Lorsque j’étais petite, je rêvais de pouvoir parler aux animaux, il était donc tout naturel que je sois fan des Gardiens. Dans cette guilde, un humain est en binôme avec un Animae/Animal avec lequel il peut communiquer. J’ai aussi apprécié la Guilde des Immergeants à laquelle chaque lecteur peut s’identifier. A notre manière, nous plongeons aussi dans nos lectures. En revanche, j’aurais aimé en savoir un peu plus sur les Calandres dont je n’ai pas bien compris le rôle finalement (celui de soigneur ?).

J’étais curieuse de découvrir cet univers qui correspond à notre monde dans une version utopique/futuriste après que la Nature ait repris ses droits. Même si j’ai été envoûtée par cette proposition de Vania I. Prates, j’ai trouvé que les descriptions restaient peu approfondies et peu visuelles. Je n’ai pas ressenti ni vécu ma lecture de façon aussi forte que pour « Mers Mortes » ou « Les Brumes de Cendrelune ».

Avec ce roman, l’auteure livre un message écologique. Il est important que l’Homme vive en harmonie et dans le respect de la Nature. Elle montre que la technologie n’a pas que des effets positifs. Cependant, le tout reste assez subtile ce que j’ai trouvé agréable.

Le récit alterne principalement entre les points de vue de Céleste et de Calissa, parfois d’autres personnages viennent se greffer. Le procédé est bien réalisé, on ne se perd pas un seul instant.

Au départ, je trouvais Céleste trop lisse, trop naïve mais cela vient aussi de l’éducation qu’elle a reçu. Petit à petit, elle découvre qui elle est réellement et son personnage connaît une belle évolution. Je me suis rendue compte qu’elle n’avait que 17 ans en relisant le résumé, ce qui peut également expliquer sa façon d’être au début du récit.

Calissa a davantage de force de caractère. C’est une femme libre et accomplie. J’ai adoré les révélations qui sont faites sur son passé. J’ai aimé les rebondissements qu’elle apporte à la fin du roman. Toutefois, je trouve qu’il pourrait tout à fait exister une suite basée sur les dernières découvertes au sujet de son chi.

Concernant les personnages secondaires, ils sont assez nombreux mais chacun a le droit à un passage qui lui est dédié pour permettre au lecteur de mieux le comprendre et l’apprécier. Dans l’ensemble, les compagnons de Calissa ainsi que Daniel m’ont plu. Je les ai trouvé attendrissants et mystérieux. Chacun apporte un plus au récit, que ce soit dans l’humour, la tendresse etc. J’étais contente d’obtenir des informations sur leurs histoires respectives.

En bref, j’ai beaucoup aimé cette lecture mais ce n’est pas un coup de cœur car j’aurais aimé que l’univers et les descriptions soient plus poussées pour me permettre de vivre pleinement l’expérience aux côtés des personnages. L’intrigue avance bien, rien n’est laissé au hasard. J’ai été surprise par les toutes dernières révélations.

Pour en savoir plus, voici quelques liens :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s