Chronicles – Tome 1 : L’Eveil de Dario Alcide

Date de parution : 11 Juin 2019
Nombre de pages : 336
Éditions : Autoédité
ISBN : 978-2-956540-55-7
Format : Numérique ou Papier
Prix : 4,99 euros – Prix Broché : 15 euros
Genre : Thriller, Fantastique

Résumé :


Venus est une orpheline, violente et solitaire, soldat d’élite pour la société la plus secrète qui soit : la LOTUS.


Ce matin du 1er janvier 2001, alors qu’elle se souvient avoir reçu un tir mortel, elle ouvre les yeux dans la demeure dévastée de sa dernière cible et découvre qu’elle est un Vampire.


Perdue entre sa nouvelle nature qu’elle rejette en bloc, les immortels prêts à tout pour la supprimer, le FBI dont le seul souhait est de la mettre derrière les barreaux et la LOTUS qui semble avoir des plans bien particuliers pour elle, Venus va devoir se battre pour survivre.

Mon avis :

Dans ce roman, nous suivons Vénus, une jeune femme bien loin des stéréotypes des romans sur les vampires. Celle-ci est présentée au lecteur alors qu’elle vient de mourir, méthode pour le moins surprenante ! Au départ, j’ai été assez déroutée par ce personnage, aussi bien par ses actions que sa façon de parler ou de penser. Petit à petit, on apprend à connaitre davantage la jeune femme. On revient notamment sur son enfance mais également sur son travail au sein de la Lotus en tant que soldat d’élite. Il est difficile de définir Vénus comme gentille ou méchante. C’est une héroïne qui ne rentre dans aucune case. Elle est souvent border et dévoile un très fort caractère. De plus, elle doit désormais apprendre à composer avec sa nouvelle condition de vampire et ses pulsions sanguinaires. Vénus est capable du meilleur comme du pire et agit toujours dans son intérêt. On ne sait jamais à quoi s’attendre de sa part. Néanmoins, l’auteur nous donne la possibilité de décrypter les réactions et de connaître les émotions les plus intimes de la jeune femme. Au final, j’ai beaucoup aimé suivre ce personnage atypique pour lequel on arrive tout de même à ressentir un certain attachement.

Avec une telle héroïne, autant dire que le récit avance à un rythme soutenu. D’ailleurs, l’histoire se déroule sur plusieurs mois, pratiquement une année entière. L’auteur n’hésite pas à faire des ellipses temporelles pour éviter les longueurs. Il nous resitue toujours dans le temps et dans l’espace en début de chapitre afin de nous permettre de suivre correctement les faits. Dario Alcide maitrise ce procédé à la perfection, je n’ai jamais été perdue. Par ailleurs, je trouve que cela apporte une touche de réalisme au récit, laissant le temps à nos personnages de voyager, d’avancer dans leurs recherches ou de se remettre de certaines blessures.

L’intrigue de ce roman repose en partie sur la découverte des vampires pour Vénus, et par extension, pour le lecteur. J’ai tout simplement adoré la version proposée par l’auteur qui ne manque pas d’originalité. Il existe plusieurs méthodes de transmission du vampirisme, qui peuvent avoir un impact différent sur le métabolisme des individus. Il y a également une notion d’éveil qui est expliquée. On en apprend plus sur le passé et la hiérarchie de ce « clan ». Toutes ces informations étaient vraiment captivantes à lire. Toutefois, j’ai été particulièrement surprise de voir que l’auteur abordait une autre idée : la maladie mentale chez les vampires, ce qui était vraiment novateur pour moi. On s’éloigne réellement du vampire traditionnel au profit de créatures beaucoup plus sombres et violentes.

Le reste de l’intrigue oscille entre enquête policière et missions de la Lotus. On suit plusieurs personnages tels que des agents du FBI, des soldats, des vampires ou des personnes ayant des places stratégiques au sein du gouvernement. Pour autant, le texte reste très fluide. Je me suis facilement appropriée le nom et le rôle de chacun. En outre, j’ai apprécié retrouver plusieurs personnages féminins charismatiques qui n’avaient rien à envier aux protagonistes masculins.

Ce roman est vraiment dynamique et ne manque pas de scènes d’action ou de rebondissements (grosse pensée pour Rose). L’auteur mélange plusieurs genres avec efficacité pour une histoire explosive. Je n’arrivais pas à lâcher ma liseuse. J’ai même été surprise de voir que la vie de Vénus venait s’ancrer dans des faits historiques tragiques.

En bref, ce premier tome ne manque pas de rythme ni d’action. Il est assez sombre et sanglant, comme ses personnages. Le mythe du vampire est revisité avec originalité. Ce roman était rafraichissant et m’a permis de vivre une nouvelle expérience de lecture aux côtés d’une héroïne atypique. Je recommande !

Pour en savoir plus sur l’auteur ou son roman, voici quelques liens :

Un commentaire Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s