Brigades du Réveil – Tome 1 : Onyx de Sealeha

Date de parution : 30 Juin 2021
Nombre de pages : 341 pages
Éditions : Autoédité
ISBN : 978-2957422579
Format : Numérique ou Papier
Prix Numérique : 5,99 euros (disponible dans l’abonnement Kindle) – Prix Broché : 18,45 euros
Genre : Science-Fiction, Dystopie, Cyberpunk

Résumé :

Jusqu’où iriez-vous pour sauver vos proches ?

Montélac, ville tentaculaire dirigée par de puissantes corporations. Posséder un nombre de crédits suffisant garantit aux citoyens de rester du bon côté du mur qui entoure la ville et de ne pas se retrouver chez les Exclus.

Jeune biochimiste émérite, Liah cherche à grimper les échelons de Syne Solutions, firme dédiée à la santé, seul moyen pour elle de subvenir aux besoins de ses parents qui ont perdu leur emploi.

Une drogue, l’Onyx, va menacer sa famille et la plonger dans un monde périlleux.

Quel est le rapport entre sa mère et cette substance ? Pour quelle raison tout le monde semble-t-il s’intéresser de si près à ses recherches ?

Aventurez-vous avec elle dans les tréfonds de Montélac pour le découvrir !

Mon avis :

J’ai eu la chance de découvrir la plume de Sealeha avec son roman fantastique/horrifique intitulé Le Portail. J’étais donc assez curieuse de voir ce que l’autrice pouvait proposer dans un tout autre style. Je ne sais pas si ce changement de genre a joué mais je suis rentrée vraiment rapidement dans son univers, encore plus facilement que lors de ma lecture du Portail.

Dès les premières pages, j’ai trouvé l’aspect scientifique très abordable. Etant amatrice de Fantasy et Fantastique, j’ai de plus en plus envie de me tourner vers la troisième branche des lectures de l’imaginaire. Cependant, la Science-Fiction m’effraie beaucoup. J’ai tout simplement peur d’être complétement larguée par les données scientifiques qui peuvent être évoquées. Ici, pas d’inquiétude à avoir. L’univers est simple à imaginer, comprendre et s’approprier tout en étant original. En outre, la plume de l’autrice possède ce côté très visuel qui m’avait déjà bien plu dans son premier roman. J’avais même parfois l’impression de regarder un épisode de Black Mirror.

En parlant des progrès scientifiques et techniques mis en avant dans ce récit, on retrouve certains concepts absolument glaçants. Sealeha montre comment l’Homme peut utiliser les nouvelles technologies pour dominer les autres, s’immiscer dans les secrets de chacun. Adieu le respect des droits de l’homme…

Au niveau des personnages, on suit principalement Liah, une jeune chimiste qui travaille d’arrache-pied pour obtenir une promotion. Avec de telles ambitions, notre héroïne dévoile un caractère bien trempé. J’ai beaucoup aimé que Sealeha n’utilise pas ce prétexte du fort tempérament pour faire de Liah une nana ultra badass, limite parfaite comme on en voit si souvent. Bien au contraire, la jeune femme peut être agaçante. Je n’étais pas toujours d’accord avec elle mais je l’ai trouvée nettement plus attachante ainsi. Il lui arrive aussi d’avoir la frousse, notamment devant de toutes petites souris, ou encore d’être en colère ou triste. En bref, Liah ne reste pas d’humeur égale, elle possède des qualités comme des défauts. Elle nous rappelle quelqu’un que l’on connait, ce qui la rend plus tangible et aide le lecteur à s’immerger dans l’histoire.

Les autres personnages sont également très bien construits. C’est le cas de Naïm, un homme important dans ce récit, que l’on rencontre rapidement mais sur lequel je ne dévoilerai rien 😛 Une fois de plus, je me suis attachée à ce protagoniste qui m’a pourtant pas mal énervée. Naïm ne prend pas toujours des décisions justes et se mêlent souvent de ce qui ne le regarde pas. Pour autant, on ne peut pas lui en vouloir car il défend de belles valeurs et pense à l’intérêt collectif plutôt qu’à celui de l’individu.

En terme d’intrigue, ce premier tome est un savant mélange entre mise en place du décor et enquête. La combinaison fonctionne bien. Le rythme est maîtrisé, j’ai passé un bon moment en compagnie de Liah. Même si on devine facilement certaines révélations, le récit reste prenant et l’on a envie de poursuivre l’aventure. De façon générale, cette histoire se lit avec facilité et fluidité. Je n’ai pas encore eu l’occasion de lire Paradis Artificiel, une nouvelle qui se déroule dans le même univers, il va falloir que j’y remédie ! (PS : Vous pouvez l’obtenir gratuitement en vous inscrivant à la newsletter de l’autrice <3)

Pour en savoir plus, voici quelques liens :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s