Comment Se Mettre en Danger Inutilement – Tome 1 : Envisager de brûler la guilde de l’Oriflamme (et se foirer) de Jupiter Phaeton et Théo Lemattre

Date de parution : 8 avril 2020
Nombre de pages : 176
Éditions : Autoédition
ISBN : Indisponible pour le moment
Format : Numérique ou Papier
Prix : 2,99 euros – Prix Broché : Indisponible pour le moment
Genre : Fantastique

Résumé :

Elendë et Tymo, magiciens de Seattle, sont avant tout des meilleurs amis. Ils ont quitté tous les deux la guilde de l’Oriflamme il y a un bout de temps parce que… eh bien pour diverses raisons. Peut-être que Tymo a laissé la décision à Rufus, son dé de vingt (Tymo est dévingtiste, c’est complexe, mais vous finirez par vous y faire) et peut-être qu’Elendë en avait juste marre que des innocents meurent.

Enfin, voilà qu’Elendë quitte la protection de son chez-soi parce que son Tonton Cogneur a décidé de la mettre dehors et qu’elle a accepté, dans un élan de… stupidité ? Tymo se téléporte sur le pas de sa porte et ils décident tous les deux de partir pour l’aéroport. Oui, oui, l’aéroport. Super sexy comme destination. Elendë a comme une envie de quitter Seattle tout à coup. Est-ce que c’est parce qu’on lui a interdit justement ? Et qu’elle a l’esprit rebelle agité ? Probablement.
Est-ce que c’est parce qu’elle en a marre qu’on décide de son avenir parce qu’une prophétie a blablaté sur le sujet ? Sûrement.

Mais bon, rien que pour se rendre à l’aéroport, Elendë et Tymo galèrent sévère. Le cocktail idéal d’une journée dans leur vie ? Combat, magie, mort, blagues pourries, métaphores douteuses et n’oublions pas le meilleur : un Rufus au sommet de sa forme. Non, c’est une certitude : Elendë et Tymo sont mal barrés. Si vous voulez savoir à quel point ils peuvent se mettre en danger inutilement, vous savez quoi faire !

Mon avis :

Après une longue, très longue, trop longue période sans lire un seul roman de Jupiter, j’étais comme une junkie en manque. Il me fallait ma dose ! Mon choix s’est donc porté sur le premier tome de la saga « Comment se mettre en danger inutilement ». Avec un titre pareil, je savais que je ne serais pas déçue.

Nous suivons les aventures d’Elendë et Tymo, deux magiciens de Seattle qui sont également meilleurs amis (en même temps, ils n’en ont pas d’autres). Ils sont déjantés, drôles et ont le don pour se fourrer dans des situations toujours plus complexes ou insolites les unes que les autres. L’alchimie entre les deux héros fonctionnent bien, chacun étant prêt à faire tout et n’importe quoi pour l’autre. Il n’est pas question de romance entre les deux mais d’une amitié sincère et puissante. Parfois charismatiques, parfois complément étranges, il est difficile de ne pas craquer pour ces deux compères qui m’ont rappelé d’autres duos issus des romans de Jupiter (Archie et Esteban for ever <3).

L’histoire alterne entre le point de vue d’Elendë et celui de Tymo ce qui permet de vraiment les comprendre. On a accès aux pensées de l’un ou de l’autre et parfois, on préférerait ne pas savoir… Bien qu’ils soient très proches, chacun a ses petits secrets qu’il n’a pas encore partagés avec l’autre, cela rajoute pas mal de piment au récit. J’ai beaucoup aimé ces deux protagonistes même si j’ai une petite préférence pour Elendë et son amour de la baston. Elle possède un fort caractère et elle n’est pas tout à fait seule dans sa tête, ce qui est souvent troublant pour ses adversaires. Tymo est un peu plus « fragile » et marginal mais il m’a fait vraiment beaucoup beaucoup rire. Il est très surprenant !

Même si ce roman est écrit à quatre mains, par Théo Lemattre et Jupiter Phaeton, je n’ai ressenti aucune différence au niveau du style, de la narration ou de l’humour. Je n’ai d’ailleurs toujours pas deviné qui avait écrit quoi. C’est comme si ces deux auteurs avaient fusionné. L’ensemble est vraiment cohérent, uniforme. On sent aussi qu’ils se sont éclatés dans la rédaction de ce récit.

Outre un scénario dingue et des personnages loufoques, certains objets deviennent carrément des protagonistes et possèdent une histoire que l’on a envie de découvrir. Celle du dé (comme un dé à jouer), de son petit nom Rufus, m’a conquise. J’espère également obtenir plus d’informations sur Carnage le katana dans le(s) tome(s) suivant(s).

Comme toujours avec Jupiter, je n’ai pas été déçue par cette histoire. A chaque nouveau roman, elle parvient à m’embarquer dans ses univers, même quand elle n’est pas seule à la rédaction. Le rythme est bien maitrisé, on ne s’ennuie pas. Toutefois, je dois avouer que je m’attendais à une fin plus stressante avec un cliffhanger digne de son sadisme. Merci aux deux auteurs d’avoir épargné leurs lecteurs !

En bref, j’ai vraiment adoré ce premier tome ! Je ne compte pas m’arrêter en si bon chemin puisqu’aussitôt terminé, j’ai décidé de commencer le tome 2. J’espère qu’il y en aura encore d’autres. Ce roman est une bombe d’humour et de bonne humeur, idéal en cas de déprime.

Merci à Aurore de Passion Livres de m’avoir offert ce petit bijou ❤

Pour en savoir plus sur Jupiter Phaeton, voici quelques liens :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s