Bat Clan – Tome 3 : Succession d’A. L. Kuran #rebelleeditions

Date de parution : 26 février 2021
Nombre de pages : 184
Éditions : Rebelle
ISBN : 9782365389143
Format : Numérique ou Papier
Prix : 4,99 euros – Prix Broché : 14,90 euros
Genre : Urban Fantasy, Bit-lit

Résumé :

Avertissement : Si vous n’avez pas lu les autres tomes de cette saga, ne lisez pas ce résumé.

En quelques secondes seulement, la vie d’Akira bascule un peu plus dans les affres de l’angoisse. L’heure est venue pour elle de succéder à son aïeule à la tête de la monarchie des vampires. Aura-t-elle les épaules assez solides pour supporter tout ce déchaînement de violence en perspective ?

Mon avis :

Vous pouvez retrouver mon avis sur le tome un par ici et celui sur le tome deux par là.

Ce roman reprend la suite directe des événements du second tome. J’ai un peu tardé avant de me lancer dans celui-ci, je n’avais donc plus en mémoire tous les détails des péripéties d’Akira et de sa famille. De fait, chaque livre étant assez court, je vous recommande tout de même de les lire de façon rapprochée ou, a minima, de ne pas attendre longtemps entre la lecture du second et du troisième tome. Malgré tout, j’ai réussi à retomber sur mes pattes et j’ai retrouvé toute l’affection que je portais à notre héroïne et aux autres protagonistes.

Akira, Ren et Moka forment un trio soudé qui est très touchant et agréable à suivre. Ils ont un lien unique, tellement beau ! J’ai beaucoup aimé l’opposition qui est faite entre ces trois là et l’autre fratrie de cette saga composée de Loan, Leigh et Evangéline. A. L. Kuran délivre un joli message sur l’importance de la famille et la force qu’elle peut nous apporter. Ayant deux frères et une sœur, je me suis sentie particulièrement concernée.

Par ailleurs, ce tome s’accompagne de grands chamboulements. Akira doit faire face à de nouvelles responsabilités mais Ren et Moka ne sont pas en reste. Chacun affronte ses propres difficultés, à diverses échelles, physiques comme psychologiques. Je ne veux pas trop développer ce point au risque de spoiler. Toutefois ces révélations et ces changements, qu’ils soient bons ou mauvais, forment une belle conclusion à cette trilogie.

Dans l’ensemble, j’ai trouvé que ce roman était plus doux que les précédents, il est assez nostalgique également. A. L. Kuran clôt chacune des problématiques soulevées auparavant. Pour autant, entre la succession, le marché de céphalite et l’émergence de nouveaux groupes, le récit n’est pas creux, loin de là. On obtient d’ailleurs d’autres informations sur certains personnages et de nouvelles affinités se forment. Je me questionne encore beaucoup sur Leigh qui est un personnage très mystérieux et surprenant.

En outre, l’auteure continue de développer sa vision personnelle des vampires en nous apportant davantage de détails sur leur métabolisme par exemple. On découvre aussi plus concrètement le fonctionnement de la Monarchie et ses membres clefs. Certains noms cités m’ont fait sourire. De façon générale, j’ai aimé la manière dont A. L. Kuran revisite ce mythe. Le vampire est une créature fascinante qui peut encore être réinventée comme le prouve ce texte. Tout n’est pas inédit mais il y a des idées intéressantes.

Au départ, je trouvais ce troisième tome plutôt calme jusqu’à ce que j’arrive à cette fin qui m’a complétement retourné le cerveau et m’a laissée avec plusieurs questions en suspens. Pourtant la trilogie Bat Clan est bel et bien terminée, c’est pourquoi, j’espère qu’une mini-suite verra le jour pour répondre à ces dernières interrogations. Je vous le dis : A. L. Kuran fait partie du clan des auteurs sadiques ! Si je peux vous donner encore un conseil, même si l’autrice est très gentille, ne lui posez pas trop de questions sur ce final. J’ai commis cette erreur et je ressors totalement hébétée de nos échanges. Mille et une hypothèses se bousculent dans ma tête.

En bref, Bat Clan est une saga qui revisite le mythe du vampire à l’aide d’une fratrie attachante. Chaque tome se lit facilement et rapidement. Celui-ci était plus calme que les précédents, mettant l’accent sur les émotions, l’évolution des personnages et la naissance de nouveaux liens. Attention, la fin peut vous laisser dans un état second.

Pour en savoir plus sur les éditions Rebelle ou A.L. Kuran, voici quelques liens :

2 commentaires Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s